Joachim du Bellay

(1525 - 1 January 1560 / Château of La Turmelière, Lire)

Joachim du Bellay Poems

1. A Madame Marguerite, D'Écrire En Sa Langue 5/15/2012
2. A Vénus 5/15/2012
3. Ayant Tant De Malheurs Gémi Profondément 5/15/2012
4. C'Était Ores, C'Était Qu'À Moi Je Devais Vivre, 5/15/2012
5. Ce N'Est L'Ambition, Ni Le Soin D'Acquérir, 5/15/2012
6. Ce N'Est Le Fleuve Tusque Au Superbe Rivage, 5/15/2012
7. Ce N'Est Pas Sans Propos Qu'En Vous Le Ciel A Mis 5/15/2012
8. Celle Que Pyrrhe Et Le Mars De Libye 5/15/2012
9. Celle Qui De Son Chef Les Étoiles Passait, 5/15/2012
10. Cent Fois Plus Qu'À Louer On Se Plaît À Médire 5/15/2012
11. Cependant Qu'Au Palais De Procès Tu Devises, 5/15/2012
12. Cependant Que La Cour Mes Ouvrages Lisait, 5/15/2012
13. Brusquet À Son Retour Vous Racontera, Sire 5/15/2012
14. Cependant Que Tu Suis Le Lièvre Par La Plaine 5/15/2012
15. Combien Que Ton Magny Ait La Plume Si Bonne, 5/15/2012
16. Comme L'On Voit De Loin Sur La Mer Courroucée 5/15/2012
17. De Ce Qu'On Ne Voit Plus Qu'Une Vague Campagne 5/16/2012
18. De Ce Royal Palais Que Bâtiront Mes Doigts, 5/16/2012
19. De Quelque Autre Sujet Que J'Écrive, Jodelle, 5/16/2012
20. Comte, Qui Ne Fis Onc Compte De La Grandeur 5/15/2012
21. Cousin, Parle Toujours Des Vices En Commun, 5/16/2012
22. De Votre Dianet 5/16/2012
23. Doulcin, Quand Quelquefois Je Vois Ces Pauvres Filles 5/16/2012
24. En Mille Crespillons Les Cheveux Se Friser, 5/16/2012
25. Encore Que L'On Eût Heureusement Compris 5/16/2012
26. Espérez-Vous Que La Postérité 5/16/2012
27. Esprit Royal, Qui Prends De Lumière Éternelle 5/16/2012
28. Dessus Un Mont Une Flamme Allumée 5/16/2012
29. Fuyons, Dilliers, Fuyons Cette Cruelle Terre 5/16/2012
30. Gordes, Il M'Est Avis Que Je Suis Éveillé, 5/16/2012
31. Gordes, Que Du Bellay Aime Plus Que Ses Yeux, 5/16/2012
32. Heureux Qui, Comme Ulysse, A Fait Un Beau Voyage 5/16/2012
33. Heureux, De Qui La Mort De Sa Gloire Est Suivie 5/16/2012
34. Ici De Mille Fards La Traïson Se Déguise 5/16/2012
35. Finalement Sur Le Point Que Morphée 5/16/2012
36. Je Fus Jadis Hercule, Or Pasquin Je Me Nomme, 5/16/2012
37. Je N'Ai Jamais Pensé Que Cette Voûte Ronde 5/16/2012
38. Je N'Escris Point D'Amour, N'Estant Point Amoureux 5/16/2012
39. Je Ne Commis Jamais Fraude Ni Maléfice 5/16/2012
40. Je Ne Suis Pas De Ceux Qui Robent La Louange 5/16/2012
Best Poem of Joachim du Bellay

Que N'Ai-Je Encor La Harpe Thracienne

Que n'ai-je encor la harpe thracienne,
Pour réveiller de l'enfer paresseux
Ces vieux Césars, et les ombres de ceux
Qui ont bâti cette ville ancienne ?

Ou que je n'ai celle amphionienne,
Pour animer d'un accord plus heureux
De ces vieux murs les ossements pierreux,
Et restaurer la gloire ausonienne ?

Pussé-je au moins d'un pinceau plus agile
Sur le patron de quelque grand Virgile
De ces palais les portraits façonner :

J'entreprendrais, vu l'ardeur qui m'allume,
De rebâtir au compas de la plume
Ce que les mains ne peuvent maçonner.

Read the full of Que N'Ai-Je Encor La Harpe Thracienne

79

I do not write of love: I am no lover.
I do not write of beauty: I have no woman.
I do not write of gentleness but the human
rudeness I see. And my pleasures are all over,
so I do not try to write of pleasure, but only
misery. Favors? No, I am on my own.
I do not write of riches: I have none.
Or of life at court, when I'm far from it and lonely.

[Hata Bildir]