Hebert Logerie

(Haiti)

Poems of Hebert Logerie

Hommage à Aimé Césaire

Il faut être vraiment, comme toi, du pays natal pour te comprendre,
Il faut être réellement, comme moi, du pays tropical pour entendre,
Et sentir jusqu'à présent les coups de fouets
Injustement frappés sur la chair de nos aïeux bien faits.

Il faut être dans notre peau, avoir notre sang,
Et marcher sous le soleil chaud des mauvais temps
Pour comprendre les longs mugissements de notre âme,
Les souffrances de notre peuple et les misères de nos femmes.

[Hata Bildir]